Céréales complètes contre maladies cardiovasculaires

Etudes de suivi

Dans ce suivi de plus de 117000 personnes aux USA, la consommation de céréales complètes est associée à une baisse du risque de mortalité générale (-9% entre consommation extrêmes) et cardiovasculaire (-15%), mais pas par cancer. Whole Grain Intake and Mortality: Two Large Prospective Studies in U.S. Men and Women. Wu H et coll, JAMA Intern Med 2015, doi:10.1001/jamainternmed.2014.6283. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25559238

Dans ce suivi de plus de 120000 personnes en Scandinavie pendant 10 ans au moins, la consommation de céréales complètes est associée à une baisse de la mortalité générale de 11% pour un doublement des quantités, soit une baisse de risque entre faibles et forts consommateurs de 32% chez les femmes et 25% chez les hommes. La réduction est en outre significative pour les causes cancer et maladies coronariennes. Whole-grain products and whole-grain types are associated with lower all-cause and cause-specific mortality in the Scandinavian HELGA cohort. Johnsen NF et coll, 2015, Br J Nutr, doi:10.1017/S0007114515001701. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26201847

Dans ce suivi de 367442 personnes aux USA, la consommation de céréales complètes est associée à une baisse de la mortalité générale (-17%), par cancers, maladies cardiovasculaire, diabète, maladies respiratoires, infections et autres (de -11 à -48%). Les effets sont liés notamment aux fibres céréalières. Consumption of whole grains and cereal fiber and total and cause-specific mortality: prospective analysis of 367,442 individuals. Huang T et coll , 2015. BMC Medicine, DOI 10.1186/s12916-015-0294-7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25858689

Dans ce suivi de 38740 femmes aux USA, celles qui consomment le plus de fibres ont une mortalité réduite de 15% (comparaison d’environ 0,2 à plus de 3 portions par jour), en tenant compte du mode de vie et de l’état de santé. La mortalité cardiovasculaire est aussi significativement réduite. Les céréales raffinées sont par ailleurs associées à une augmentation de la mortalité générale. Is Whole Grain Intake Associated With Reduced Total and Cause-Specific Death Rates in Older Women? The Iowa Women’s Health Study. Jacobs DR et coll, Am J Public Health, 1999;89:322-329. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10076480

Dans ce suivi de près de 55000 Danois, la consommation de céréales complètes est associée à une baisse de survenue des infarctus du myocarde de 25% entre fortes et faibles consommations. Intake of whole grains is associated with lower risk of myocardial infarction: the Danish Diet, Cancer and Health Cohort. Helnæs A et coll, 2016. Am J Clin Nutr, doi: 10.3945/ajcn.115.124271. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26888710

Métanalyses

De cette analyse d’études, les auteurs relèvent que les consommations les plus élevées de céréales complètes sont associées  à une baisse de la mortalité générale de 16%, de 18% pour les maladies cardiovasculaires, de 12% par cancer. Pour 16 g/j de céréales complètes, soit une portion environ, les baisses de risques associées sont de 7% pour la mortalité totale, 9% pour la mortalité cardiovasculaire, et 5% par cancer. Whole Grain Intake and Mortality From All Causes, Cardiovascular Disease, and Cancer. A Meta-Analysis of Prospective Cohort Studies. Zong G et coll, 2016. Circulation, DOI: 10.1161/CIRCULATIONAHA.115.021101. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27297341

Céréales complètes contre maladies cardiovasculaires

De cette analyse d’études, les auteurs retrouvent que pour 90 g par jour de céréales complètes, soit par exemple 2 tranches de pain et un bol de céréales la baisse de mortalité associée est de 19% pour les maladies coronariennes, 12% pour les AVC, 22% pour l’ensemble des maladies cardiovasculaires. Pour les cancers la baisse de mortalité dans l’ensemble est de 15%, 22% pour les maladies respiratoires, 51% pour le diabète, 26% pour les maladies infectieuses, 17% pour la mortalité générale. Les consommations peuvent aller jusqu’à 225 g/j et la baisse de risque de maladie cardiovasculaires atteint alors 39%. Whole grain consumption and risk of cardiovascular disease, cancer, and all cause and cause specific mortality: systematic review and dose-response meta-analysis of prospective studies. Aune D et coll, 2016, BMJ, doi: 10.1136/bmj.i2716. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27301975

De cette analyse d’études, les auteurs relèvent que la consommation de céréales complètes est associée à une baisse de mortalité totale de 22% pour 50 g/j, 30% pour les maladies cardiovasculaires (maladies coronariennes notamment, -32%), 18% par cancer. Whole-grain intake and total, cardiovascular, and cancer mortality: a systematic review and meta-analysis of prospective studies. Chen GC et coll, 2016, Am J Clin Nutr, doi: 10.3945/ajcn.115.122432. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27225432

Dans cette analyse d’études expérimentales, les auteurs retrouvent que la consommation de céréales complètes, notamment l’avoine, en comparaison de consommations-témoin, baisse le cholestérol LDL (« le mauvais »), et le cholestérol total. Pas d’effet sur le HDL cholestérol (« le bon ») ni les triglycérides. Whole-grain and blood lipid changes in apparently healthy adults: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled studies. Hollænder PLB et coll, 2015. Am J Clin Nutr doi:10.3945/ajcn.115.109165. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26269373

Dans cette analyse d’études, les auteurs relèvent que la consommation de fibres céréalières est associée avec une baisse de mortalité générale de 19% ; de la mortalité cardiovasculaire de 18% ; et par cancer de 15%. Cereal fibre intake and risk of mortality from all causes, CVD, cancer and inflammatory diseases: a systematic review and meta-analysis of prospective cohort studies. Hajishafiee M et coll, 2016. Br J Nutr, doi:10.1017/S0007114516001938. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27193606

De cette analyse d’études, les auteurs relèvent que la consommation de céréales complètes est associée à une réduction de la mortalité générale de 13% entre fortes et faibles consommation, de la mortalité cardiovasculaire de 19%, et par cancer de 11%. Pour 3 portions par jour, la baisse de mortalité totale est de 19%, pour la mortalité cardiovasculaire 26%, 9% par cancer. Whole-grain consumption and the risk of all-cause, CVD and cancer mortality: a meta-analysis of prospective cohort studies. Wei H et coll, 2016. Br J Nutr, doi:10.1017/S0007114516001975. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27215285

Mai 2017 © VDLG

Partagez avec vos amis...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone