J'Équilibre - La nutrition de A à Z La nutrition de A à Z

Activité physique : un peu c’est déjà pas mal

Illustration

Photo Pixabay - MabelAmber

Quelle activité physique pratiquer pour rester en forme ? Ici, en fait de forme, en mesurant le volume du cerveau, les chercheurs se penchent sur la santé et le vieillissement neurologique. Ils étudient les liens entre activité physique (mesurée par comptage des pas et accéléromètre) et volume du cerveau (mesuré par imagerie par résonnance magnétique), chez des personnes âgées de 53 ans en moyenne.

Rajeunissement du cerveau

Sans surprise, une augmentation du nombre de pas, ou de la durée d’activité légère (bouger en conservant une respiration normale, sans accélération du cœur et en pouvant converser : marche lente, laver la vaisselle…) sont associés à un volume cérébral plus important.  Ainsi, dans cette observation, marcher au moins 10000 pas/j comparés à moins de 5000 correspond à un « rajeunissement » du cerveau de 1,75 années. Pour l’activité légère, une pratique d’une heure par jour apporte un tel « rajeunissement » de 1,1 année. L’impact d’une activité modérée à vigoureuse (respiration accélérée, accélération du cœur) n’est pas significatif dans cette observation après prise en compte de l’activité légère qui semble elle responsable des bénéfices.

Et pour ceux qui n’atteignent pas les recommandations ?

Les auteurs se penchent alors sur les personnes qui n’atteignent pas les recommandations, c’est-à-dire les 10000 pas/j ou 150 mn d’activité modérée à vigoureuse par semaine. Dès lors, il apparaît qu’au-delà de 7500 pas/j, le volume du cerveau est mieux préservé (« gain » de 2,2 années), en comparaison de moins de 7500 pas/j. Chaque heure supplémentaire d’activité modérée est toujours bénéfique, avec ici un gain de 1,4 année.

Comment l’activité physique influence-t-elle l’état du cerveau ?

Il s’agit vraisemblablement d’un effet sur la circulation artérielle qui est stimulée par l’exercice, et auquel le cerveau est particulièrement sensible.

En pratique

Si vous parvenez à marcher 10000 pas par jour, c’est optimal ; mais 7500 pas, ce n’est pas mal non plus. Quant à l’activité légère, quelle que soit votre activité physique à la base, elle est aussi bénéfique. A vrai dire ces résultats corroborent certaines recommandations internationales. Ne manquez pas une occasion de bouger !

Source

Association of Accelerometer-Measured Light-Intensity Physical Activity With Brain Volume. The Framingham Heart Study. Spartano NL et coll, 2019. JAMA Network Open. doi:10.1001/jamanetworkopen.2019.2745. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31002329

Avril 2019 © Viviane de La Guéronnière

Des conseils nutrition et santé

en avant première, en vous inscrivant à la newsletter