Le régime végan

En un clin d’œil

Le régime végan exclut toute source alimentaire animale. Certains aliments comme les céréales complètes ou les légumineuses sont indispensables en compensation, de même que certains compléments nutritionnels pour éviter des déficits en vitamines et minéraux. Le régime végan peut apporter un avantage contre les maladies cardiovasculaires en comparaison d’une alimentation occidentale « western »,  mais pas en comparaison de régimes lacto-ovo ou pesco végétariens.

Au cours de la grossesse, le régime végan expose l’enfant à naître à des carences en vitamine B12 et des troubles neurologiques. De tels risques existent aussi dans l’enfance et l’adolescence.

Photo Pixabay – Cerif


Le régime végétalien, « végan », compte de plus en plus d’adeptes, quête absolue de ne pas faire souffrir ou exploiter les animaux ou conviction d’un bénéfice pour la santé. Le régime végétalien exclut tout aliment d’origine animale, non seulement viande ou poisson, mais aussi œufs et produits laitiers (lait, fromage…), ce qui le différencie du régime végétarien.

 

Quelles conséquences pour notre organisme et notre santé?

Au plan nutritionnel

Les atouts du régime végan

La richesse en fruits et légumes apporte des nutriments protecteurs contre maladies cardiovasculaires et cancers.

Photo Pixabay – Minolvita

Lire la suite

Partagez avec vos amis...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone