Le régime acide base


En un clin d’œil

Le régime acide base consiste à valoriser les aliments qui ne génèrent pas  d’acidité, et à écarter ceux en apportent. En pratique, les fruits et légumes, bénéfiques, sont bien positionnés. En revanche, certains aliments favorables  (poissons par exemple) sont écartés ou apparaissent neutres, ou se positionnent au même niveau que des sodas (céréales complètes). Réduire la charge acide alimentaire devrait théoriquement aider à préserver les os ; mais les bénéfices d’un tel régime restent hypothétiques sur les os eux-mêmes, et douteux sur la santé en général.

Photo Pixabay – bdyczewski


Le régime acide base, qu’est-ce que c’est ?

Le régime acide base, en fait anti-acide, a pour but de réduire la charge acide apportée ou générée par certains aliments, et d’augmenter la charge alcaline apportée par d’autres aliments, pour optimiser, selon ses promoteurs, l’état de santé. Notons que les aliments alcalinisants sont en grande partie des végétaux qui ont des effets favorables au-delà de leurs propriétés alcalinisantes.

Le caractère  alcalinisant  ou  acidifiant  d’un aliment est déterminé par son « PRAL », ou charge acide rénale potentielle, calculée sur la composition de l’aliment. Le score « LAKE » est une mesure simplifiée. Les promoteurs du régime acide base utilisent ces classifications.

Lire la suite

Partagez avec vos amis...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone