Fruits et légumes contre cancers des voies aero-digestives supérieures

Prévention

Dans ce suivi d’une large population aux USA, la consommation de fruits et légumes est associée à une baisse de risque des cancers de la bouche, pharynx et larynx. Les aliments les plus concernés sont le groupe des rosacées (pommes poires fraises pêches), les solanacées (tomates, poivrons), les ombellifères (carottes) et les légumineuses. Fruit and vegetable intake and head and neck cancer risk in a large United States prospective cohort study. Freedman ND et coll, 2008. Int J Cancer, 122, 2330-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18092323

Dans ce suivi d’une large population européenne, la consommation de fruits et légumes est associée à une diminution de risque des cancers de la cavité buccale, du pharynx et du larynx.  Les très faibles consommations sont un facteur de risque important. Intake of fruits and vegetables and risk of cancer of the upper aero-digestive tract: the prospective EPIC-study. Boeing H et coll, 2006. Cancer Causes Control, 17:957-69. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16841263

Dans le suivi d’une population aux USA, les consommations d’agrumes et de jus d’agrumes et de vitamine C sont associées à une baisse sensible de lésions orales pré-malignes. Prospective Study of Fruits and Vegetables and Risk of Oral Premalignant Lesions in Men. Maserejian NN et coll, 2006. American Journal of Epidemiology, DOI: 10.1093/aje/kwj233. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16847039

Les agrumes sont associés à une baisse de risque des cancers ORL

Photo Pixabay- Couleur

Dans cette étude comparant des patients atteints de cancers oropharyngés à des témoins, un modèle alimentaire riche en fruits et légumes est associé à une baisse de la maladie. Dietary patterns and risk of cancer of the oral cavity and pharynx in Uruguay. De Stefani E et coll, 2005, Nutr Cancer. 51:132-9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15860434

Dans cette étude comparant des patients à des témoins en Italie, les auteurs observent que la consommation d’agrumes est associée à une baisse de risque des cancers oropharyngés. Citrus fruit and cancer risk in a network of case-control studies. Foschi R et coll, 2010. Cancer Causes Control, 21:237-42. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19856118

Dans cette analyse d’un ensemble d’études, les auteurs relèvent que la consommation de fruits et légumes est associée à une baisse de risque du cancer de la cavité buccale de façon très marquée. Association between fruit and vegetable consumption and oral cancer: a meta-analysis of observational studies. Pavia A et coll, 2006. Am J Clin Nutr;83:1126 –34. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16685056

Photo Pixabay – lion6255

Dans cette analyse d’études, les auteurs indiquent que les fruits et légumes sont associés à une baisse de risque de cancers oropharyngés. Le tabac et l’alcool jouent un rôle majeur dans la survenue de la maladie. Dietary factors and oral and pharyngeal cancer risk. Lucenteforte E, 2009. Oral Oncol. 45:461-7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18990606

Suivi de patients

Dans cette étude comparant des patients européens présentant un cancer laryngé ou pharyngé bas à des témoins, une consommation élevée de légumes et de vitamine C est associée à un meilleur pronostic, alors que celles de tabac et dans une certaine mesure d’alcool, avant le diagnostic, sont aggravantes. Lifestyle habits as prognostic factors in survival of laryngeal and hypopharyngeal cancer: a multicentric European study. Dikshit RP et coll, 2005. Int J Cancer, 117:992-5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15986425

Dans cette étude de suivi de patients atteints de cancer de la cavité buccale en Espagne, les auteurs observent qu’une consommation élevée de légumes est associée à une diminution des récidives, une survie générale ou liée à la tumeur plus longue. The role of vegetable and fruit consumption and other habits on survival following the diagnosis of oral cancer: a prospective study in Spain. Sandoval M et coll, 2009. Int J Oral Maxillofac Surg, 38:31-9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18951763

Photo Pixabay -OpenClipart-Vectors

Dans ce suivi de patients atteints de cancers des voies aero-digestives supérieures, une faible consommation de fruits est associée à une baisse de la survie. Il en est de même pour l’alcool. Le tabagisme est fortement aggravant. Pretreatment health behaviors predict survival among patients with head and neck squamous cell carcinoma. Duffy SA et coll, 2009. J Clin Oncol. 27:1969-75. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19289626

Nov 2017 © VDLG

Partagez avec vos amis...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone