Fruits et légumes contre cancer de l’oesophage

Dans cette analyse d’études, les auteurs relèvent que la prise de légumes est associée à une baisse de risque du cancer de l’œsophage de type adénocarcinome (-11% de risque par prise supplémentaire de 100 g). La prise de fruits est associée à une baisse de ce cancer de type épidermoïde (-16% par 100g). An update of the WCRF/AICR systematic literature review and meta-analysis on dietary and anthropometric factors and esophageal cancer risk. Vingeliene S et coll, 2017. Ann Oncol. doi: 10.1093/annonc/mdx338. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28666313

De cette analyse d’études, les auteurs déduisent que la consommation d’agrumes est associée à une baisse de risque de cancer de l’œsophage de l’ordre de 37% entre consommations extrêmes. Citrus fruit intake substantially reduces the risk of esophageal cancer a meta-analysis of epidemiologic studies. Wang A et coll, 2015. Medicine DOI: 10.1097/MD.0000000000001390. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26426606

De cette analyse d’études, les chercheurs relèvent qu’une consommation élevée de légumes, comparée à une faible prise, diminue le risque de cancer de l’œsophage de type épidermoïde de 44%, et le chiffre est de 47% pour les fruits. Intake of fruit and vegetables and risk of esophageal squamous cell carcinoma: A meta-analysis of observational studies. Liu J et coll, 2013. Int J Cancer, DOI: 10.1002/ijc.28024. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23319052

Les fruits sont associés à une baisse de risque du cancer de l'oesophage

Photo Pixabay – Minolvita

Dans ce suivi de plus de 38000 hommes japonais, chaque augmentation de prise de fruits et légumes de 100 g s’accompagne d’une baisse de risque de cancer de l’œsophage de type épidermoïde de 11%. L’effet est particulièrement net pour les légumes de type crucifères (groupe choux, roquette, moutarde…), avec une baisse de risque de 56% pour chaque 100 g. Néanmoins ces effets bénéfiques ne sont pas en mesure d’annuler totalement les effets néfastes du tabac et de l’alcool sur cette maladie. Fruit and vegetable consumption and squamous cell carcinoma of the esophagus in Japan: The JPHC study. Yamaji T et coll, 2008. Int. J. Cancer: 123, 1935–1940. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18688852

Dans ce suivi de plus de 520000 Européens, sur 6 ans et demi en moyenne, les légumes d’une part, et les agrumes d’autre part, sont associés à une baisse mais non significative du cancer de l’œsophage de type adenocarcinome. Fruit and vegetable intake and the risk of stomach and oesophagus adenocarcinoma in the European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (EPIC–EURGAST). Gonzalez CA et coll, 2006. Int. J. Cancer: 118, 2559–2566 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16380980

Dans ce suivi de plus de 490000 personnes aux USA, une consommation élevée de fruits et légumes est associée à une baisse de risque de cancer de l’œsophage type épidermoïde, mais pas adénocarcinome. Les fruits type pêches, pommes, prunes, fraises, poires, agrumes semblent plus particulièrement concernés. Les épinards auraient un effet favorable contre les formes adénocarcinome. Fruit and vegetable intake and esophageal cancer in a large prospective cohort study. Freedman ND et coll, 2007. Int. J. Cancer: 121, 2753–2760. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17691111

les légumes jouent un rôle contre le cancer de l'oesophage

Photo Pixabay – Meditations

Dans ce suivi de plus de 120000 personnes aux Pays-Bas, sur plus de 16 ans, les fruits et légumes sont associés à des baisses non significatives du cancer de l’œsophage. Néanmoins l’effet est significatif pour les légumes crûs et les agrumes contre l’adénocarcinome et chez les fumeurs, pour tous les formes de la maladie. Vegetables and fruits consumption and risk of esophageal and gastric cancer subtypes in the Netherlands cohort study. Steevens J et coll, 2011. Int J Cancer. 2011 Jan 10.  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21960262

Dans ce suivi de près de 30000 Chinois sur 15 ans, la consommation de fruits frais est associée à une baisse de risque de cancer de l’œsophage de type épidermoïde. Prospective study of risk factors for esophageal and gastric cancers in the Linxian general population trial cohort in China. Tran GD et coll, 2005. Int J Cancer. Jan 20;113(3):456-63. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15455378

Dans ce suivi de près de 350000 Européens, la consommation de fruits et légumes dans leur ensemble est associée à une baisse de risque du cancer de l’œsophage. Le risque est plus marqué encore pour des prises de fruits inférieures à 120 g par jour. Intake of fruits and vegetables and risk of cancer of the upper aero-digestive tract: the prospective EPIC-study. Boeing H et coll, 2006. Cancer Causes Control. 2006 Sep;17(7):957-69. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16841263

l'aloool, notamment chaud, est un facteur de risque du cancer de l'oesophage

Photo Pixabay – elementus

Dans cette étude comparant des patients atteints de cancer de l’œsophage à des témoins en France, les auteurs relèvent qu’une faible consommation de fruits et légumes est associée à une augmentation de risque de la maladie, et plus particulièrement, quand la consommation d’alcool est élevée, d’agrumes et fruits riches en vitamine C. En Normandie, une part importante de la forte incidence de cette maladie pourrait s’expliquer par des habitudes telles que la prise de Calvados chaud et une consommation élevée de beurre. Diet and squamous-cell cancer of the oesophagus: a French multicentre case-control study. Launoy G et coll, 1998. Int J Cancer. 76(1):7-12. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9533754

Dans ce suivi de près de 8000 Américains d’origine japonaise, les auteurs relèvent que la consommation de fruits est associée à une baisse de risque de cancer de l’œsophage. Au contraire le tabagisme et la consommation de boissons alcoolisées sont associés à une augmentation de sa survenue. Diet, alcohol, smoking and cancer of the upper aerodigestive tract: a prospective study among Hawaii Japanese men. Chyou PH et coll, 1995. Int J Cancer. 60(5):616-21. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7860134

Partagez avec vos amis...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone