Fruits et légumes contre cancer colorectal

LéGUMES CRUCIFèRES

Groupe des choux, brocolis, radis, roquette, cresson, moutarde

Dans cette revue d’études, les auteurs relèvent que les légumes crucifères sont associés à une baisse du cancer du côlon, en particulier avec les brocolis. Cruciferous vegetables and risk of colorectal neoplasms: a systematic review and meta-analysis. Tse G et coll, 2014. Nutr Cancer. 2014;66(1):128-39. doi: 10.1080/01635581.2014.852686. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24341734

Dans cette analyse d’études, les auteurs relèvent que les végétaux crucifères sont associés à une baisse de risque de cancer colorectal. Cruciferous vegetables intake and the risk of colorectal cancer: a meta-analysis of observational studies. Wu QJ et coll, 2013. Ann Oncol, doi:10.1093/annonc/mds601. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23211939

Dans cette étude comparant des patients à des témoins en Chine, il n’y a pas de lien entre la consommation de légumes crucifères et cancer colorectal. Cruciferous vegetables, glutathione S-transferase polymorphisms, and the risk of colorectal cancer among Chinese men. Vogtmann E et coll, 2014. Ann Epidemiol, doi: 10.1016/j.annepidem.2013.10.003. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24238877

Photo Pixabay – 931527

Dans cette comparaison de patientes à des témoins en Chine, la consommation de légumes crucifères, détectée par des mesures urinaires, est associée à une baisse de risque du cancer colorectal, significative chez les porteurs d’une forme inactive des gènes détoxifiants GSTM ou GSTT. Le risque est réduit de moitié avec les formes inactives des deux gènes. Isothiocyanate exposure, glutathione S-transferase polymorphisms, and colorectal cancer risk. Yang G et coll, 2009. Am J Clin Nutr, doi: 10.3945/ajcn.2009.28683. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20042523

Dans cette étude comparant des patients à des témoins, la détection de marqueurs urinaires de consommation de légumes crucifères est associée à une baisse de risque de cancer colorectal de 41%, sans interactions avec les gènes détoxifiants GSTM et GSTT. Urinary Isothiocyanates; Glutathione S-Transferase M1, T1, and P1 Polymorphisms; and Risk of Colorectal Cancer: The Multiethnic Cohort Study. Epplein M et coll, 2009. Cancer Epidemiology Biomarkers  Prevention cruciferes doi: 10.1158/1055-9965.EPI-08-0627. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19124514

AUTRES LéGUMES ou fruits

Dans ce suivi d’une population aux USA, le risque de cancer colorectal est augmenté chez les faibles consommateurs de fruits et légumes. Les légumes à feuilles vertes sont aussi individuellement associés à une baisse de risque. Fruit and vegetable intakes and risk of colorectal cancer in the NIH-AARP diet and health study. Park Y et coll, 2007 Am J Epidemiol. 166(2):170-80. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17485731

Les fruits et légumes notamment crucifères contribuent à réduire le risque de cancer colorectal

Photo Pixabay – reomsd

Dans ce suivi d’une large population aux USA, la consommation de fruits et légumes est associée à une baisse de risque du cancer colorectal, notamment du côlon, et chez les hommes seulement. Association of vegetable, fruit, and grain intakes with colorectal cancer: the Multiethnic Cohort Study. Nomura AMY et coll, 2008. Am J Clin Nutr 2008;88:730 –7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18779290

Dans le suivi d’une large population européenne, la consommation de fruits et légumes est associée à une diminution de la survenue du cancer colorectal, surtout colique. Effet observé chez les non-fumeurs seulement. Fruit, vegetables, and colorectal cancer risk: the European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition. van Duijnhoven FJB et coll, 2009. Am J Clin Nutr 2009;89:1441–52. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19339391

De cette analyse d’études, les auteurs déduisent que les fruits et légumes sont associés à une faible diminution de risque du cancer du côlon distal. Fruits, vegetables, and colon cancer risk in a pooled analysis of 14 cohort studies. Koushik A et coll, 2007 J Natl Cancer Inst, 99:1471-83. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17895473

Dans ce suivi d’une population féminine en Suède, la consommation de faibles niveaux de fruits et légumes est associée à une augmentation de risque du cancer colorectal. Fruit, Vegetables, Dietary Fiber, and Risk of Colorectal Cancer. Terry P et coll, 2001. J Natl Cancer Inst 2001;93:525–33 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11287446

Dans ce suivi d’une population à Singapour, la consommation de fruits, mais pas de légumes, est associée à une baisse de risque de cancer colorectal. Fruit and vegetable intake and the risk of colorectal cancer: Results from the Shanghai Men’s Health Study. Vogtmann E et coll, 2013. Cancer Causes Control. doi:10.1007/s10552-013-0268-z. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23913012

 

Nov 2017 © VDLG

Partagez avec vos amis...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone